L’Ordre des chimistes du Québec est heureux d’annoncer la remise des premiers certificats de formation spécialisée découlant de son nouveau programme de formation continue sur les tours de refroidissement à l’eau. Intitulée « Les tours de refroidissement à l’eau et leurs conséquences sur la santé et sur l’environnement », cette formation a été développée à la demande conjointe de l’Ordre des chimistes et de l’Association des microbiologistes du Québec. Les 8 premiers diplômés de ce programme inédit ont reçu leur certification officielle ce 13 décembre 2016, à Montréal. 

« La pratique de la chimie professionnelle est un secteur hautement sensible en matière de santé publique. Les professionnels qui sont en contact avec des équipements, tels que des tours de refroidissement à l’eau, doivent avoir des connaissances scientifiques et techniques aiguisées, et surtout parfaitement à jour. Il faut donc féliciter la première cohorte de personnes certifiées de ce programme qui souligne les efforts que nous mettons dans l’atteinte de notre mission de protection du public », affirme M. Martial Boivin, président-directeur général et secrétaire de l'Ordre des chimistes du Québec.

En effet, ce nouveau programme s’inscrit dans le cadre des nombreux gestes de l’Ordre des chimistes du Québec en faveur de la formation continue de ses membres, obligatoire depuis janvier 2014.

Rappelons que les tours de refroidissement à l’eau sont utilisées dans le système de climatisation de très nombreux bâtiments. Dans une situation de contrôle inadéquat, la respiration de fines gouttelettes d’eau s’échappant d’une tour peut mener une personne à contracter la légionellose. En 2012, cette maladie avait atteint 181 personnes et causé 14 décès dans la région de Québec.

L’Ordre des chimistes du Québec compte plus de 3 000 membres œuvrant dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, le judiciaire, l’alimentaire ou la recherche. Sa mission est d’assurer la protection du public québécois en matière d’exercice de la chimie professionnelle, omniprésente dans la vie des Québécois. L’Ordre des chimistes du Québec fait partie des premières corporations professionnelles encadrées par l’adoption du Code des professions en 1973. 

Nous faisons contraste!