Imprimer

Au moment de jeter un regard rétrospectif sur l’année 2016, l’Ordre des chimistes du Québec est fier de souligner que son année aura été marquée par l’obtention d’une attestation de gouvernance stratégique, remise par l’organisme de référence en la matière. L’Ordre des chimistes du Québec se félicite d’être le premier ordre professionnel québécois à acquérir cette reconnaissance.

« Pour notre organisation, cette distinction est le fruit d’une multitude de gestes posés, mais surtout le résultat d’une volonté incomparable de la part de nos administrateurs à intégrer les meilleures pratiques en matière de bonne gouvernance. Il s’agit pour nous d’une continuité de notre mission de protection du public, qui favorisera par ailleurs la confiance du public en le système professionnel », affirme M. Martial Boivin, président-directeur général et secrétaire de l'Ordre des chimistes du Québec.

Pour arriver à ce résultat, l’Ordre a combiné des efforts assurant la formation continue de ses administrateurs, l’évaluation de la performance du conseil d’administration, l’adoption de politiques de fonctionnement modernes, en plus de mettre à jour les règlements du conseil d’administration. La démarche aura permis d’ancrer la gouvernance stratégique dans le fonctionnement de l’Ordre et d’en assurer sa continuité.

L’implantation du système de Gouvernance Stratégique®, basé sur les principes développés par Roméo Malenfant, a été réalisée par la Société de conseil OSBL plus inc.

L’Ordre des chimistes du Québec compte plus de 3 000 membres œuvrant dans des secteurs aussi variés que la santé, l’environnement, le judiciaire, l’alimentaire ou la recherche. Sa mission est d’assurer la protection du public québécois en matière d’exercice de la chimie professionnelle, omniprésente dans la vie des Québécois. L’Ordre des chimistes du Québec fait partie des premières corporations professionnelles encadrées par l’adoption du Code des professions en 1973.