MEDEC, l’association canadienne des technologies médicales, réagit favorablement au dévoilement de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 présentée conjointement par la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, Mme Dominique Anglade, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette. MEDEC souligne notamment l’apport financier gouvernemental prévu à cette stratégie qui totalise 205 millions de dollars pour les cinq prochaines années.

« Les sciences de la vie et les technologies de la santé apportent non seulement des gains inestimables pour la qualité de vie des Québécois mais représentent un secteur majeur de notre économie. Avec cette stratégie, le Québec se dote d’une vision claire pour maximiser la contribution essentielle des technologies médicales à notre société en arrimant économie et santé. Nous sommes enthousiastes et impatients de pouvoir participer concrètement à la réussite de cette stratégie », déclare M. Benoît Larose, vice-président de MEDEC pour le Québec.

Les quatre objectifs par la stratégie visent à accroître les investissements en recherche et innovation, favoriser la création d’entreprises, attirer de nouveaux investissements privés et intégrer davantage l’innovation dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Ce dernier volet est particulièrement significatif pour le secteur des technologies médicales et compte trois mesures saluées par MEDEC :

•    La création du Bureau de l’innovation en santé et en services sociaux et la mise en place d’un processus optimisé d’évaluation des technologies innovantes en santé;
•    L’accès aux marchés publics en adaptant le Passeport Entreprises au secteur des technologies médicales, tel que MEDEC le recommande depuis plusieurs années;
•    Le soutien à l’évaluation en situation réelle de soins par la mise en place du Fonds de soutien à l’innovation en santé et en services sociaux.

« Le secteur fonde de grandes attentes sur l’impact du Bureau de l’innovation en santé et en services sociaux pour favoriser l’intégration, qui pourra enfin lancer des appels d’offres de solutions pour résoudre les problèmes cernés par le réseau. Avec les 18 M$ sur cinq ans prévus pour le Fonds de soutien à l’innovation, nous sommes persuadés que le Bureau pourra contribuer à faire du Québec un marché plus attrayant pour les entreprises de technologies médicales tout en permettant aux Québécois de profiter des avancées les plus prometteuses qu’elles offrent », ajoute M. Larose.

MEDEC est l'association nationale qui représente l'industrie canadienne des technologies médicales. Elle regroupe plus de 150 fournisseurs d’équipements et de services utilisés dans le diagnostic et le traitement des maladies et des problèmes de santé.

Nous faisons contraste!