À l’approche de l’annonce du programme de soutien à la modernisation de l’industrie du transport par taxi du gouvernement du Québec, un regroupement d’entreprises de taxi de la grande région de Montréal demande la mise en place d’un incitatif supplémentaire de 5 000 $ pour l’achat d’un véhicule de taxi électrique, applicable d’ici 2020.

« De la même manière que le rabais à l’achat de 8 000 $ prévu par le programme Roulez vert, ce montant servirait à stimuler l’acquisition de véhicules électriques », ont déclaré les représentants de ces entreprises dans une lettre adressée au gouvernement, ajoutant que « la mise en place d’un tel incitatif permettrait d’électrifier environ 2 000 voitures de taxi d’ici deux ans. »

Selon ces entreprises, cette mesure permettrait de diminuer nos émissions de gaz à effet de serre (GES), de développer une offre de service mieux adaptée aux attentes de la clientèle, en plus d’attirer de nouvelles entreprises dans l’économie québécoise.

Le Québec compte plus de 8 000 voitures de taxi sur ses routes, dont environ 4 000 à Montréal. Le secteur des transports produit 43 % des émissions de GES au Québec.

Les entreprises appuyant cette proposition sont, notamment :

•    Allo Taxi;
•    Atlas Taxi;
•    Coop Taxi de l’Ouest;
•    E-Taxi;
•    Paxi;
•    Radio Taxi Union;
•    Taxi Coop de l’Est;
•    Taxi Pontiac;
•    Taxi Para-adapté;
•    Taxi Rosemont.

Fondée dans la dernière année, E-Taxi est une nouvelle entreprise québécoise dont la mission est de prendre part activement à l’électrification des transports au Canada. Ses cofondateurs, MM. Yung et Fabien Cuong sont des entrepreneurs d’expérience des secteurs du taxi et de l’automobile.

Nous faisons contraste!